Dictionnaire de la mammite

Agent pathogène 

Microorganisme qui cause une maladie.

Albumine sérique 

Protéine du sang qui s’écoule dans la glande mammaire lors des cas d’inflammation.

Alvéole 

Unité lactifère sphérique microscopique de la glande mammaire composée de cellules épithéliales.

Anticorps 

Protéines synthétisées par les organes composant le système immunitaire de la vache qui contribuent à l’élimination de corps étrangers comme les microorganismes.

Bactérie anaérobie 

Bactérie capable de vivre dans un milieu dépourvu d’oxygène.

Bactériémie 

Présence de bactéries dans la circulation sanguine.

Canal du trayon 

Canal par lequel le lait est tiré du pis. Il est entouré d’un sphincter qui est un muscle circulaire qui maintient le canal fermé entre les traites.

Caséine 

Principale protéine qu’on retrouve dans le lait.

Cellules épithéliales 

Cellules du pis comprenant les alvéoles qui synthétisent et sécrètent le lait.

Cellules somatiques 

Cellules qui sont principalement des globules blancs qui convergent vers le pis durant l’inflammation ainsi qu’un petit pourcentage de cellules épithéliales des tissus lactifères.

Coliforme 

Bactérie de forme allongée provenant du tractus intestinal.

Complexe majeur
d’histocompatibilité 

Ensemble de gènes localisés sur les chromosomes et qui sont responsables de la production de substances régissant la communication entre les cellules.

Conduite de vide du pulsateur 

Boyau fournissant le vide au pulsateur.

Contagieux (microorganismes) 

Bactéries qui se multiplient dans la glande mammaire et qui se propagent d’une vache à l’autre au moyen d’un vecteur tel que les mains, les machines à traire, etc.

Corticostéroïde 

Hormone anti-inflammatoire.

Cytokine 

Protéine sécrétée par des leucocytes qui régule l’activité antibactérienne d’autres leucocytes.

Égouttage 

Dernières gouttes de lait dans le pis après la dépose de l’unité de traite.

Endotoxine 

Substance secrétée par Escherichia coli qui provoque une réaction systémique (fièvre, diarrhée, perte d’appétit) à la mammite à coliforme chez la vache.

Entérocoque 

Bactérie Gram positif, catalase négatif.

Entérotoxine 

Substance secrétée par Staphylococcus aureus dont l’ingestion rend l’humain malade.

Environnementaux (microorganismes) 

Bactéries se multipliant dans l’environnement de la vache et qui provoquent une infection du pis et des trayons par contact.

Épidémiologie 

Étude des rapports existant entre divers facteurs déterminant l’incidence et la prévalence de la mammite dans un troupeau. Faisceau-trayeur : Ensemble des composants d’une machine à traire comprenant les gobelets et les manchons trayeurs, le tube court à lait, le tube court à pulsation, la griffe, le tube long à lait et le tube long à pulsation.

Fibrose 

Remplacement de tissu infecté par du tissu conjonctif ou cicatriciel fibreux.

Glissement du manchon 

Descente spontanée du gobelet-trayeur sur la surface du trayon, souvent audible, causée par la mauvaise conception du manchon, le poids excessif du faisceau trayeur, la fluctuation du vide ou encore, la pose de l’unité de traite sur des trayons humides.

Guérison spontanée 

Aptitude d’une vache à se remettre seule d’une infection du pis sans l’aide d’antibiotiques ou d’autres médicaments. Immunoglobuline : Voir Anticorps.

Incidence de la mammite 

Taux d’apparition des cas de mammite.

Infection 

Présence de microorganismes en croissance dans le pis.

Inflammation 

État dans lequel le système immunitaire de la vache tente d’éliminer ou de neutraliser une invasion de microorganismes et de réparer les tissus atteints.

Involution mammaire 

Mécanisme par lequel les tissus du pis régressent à un état ne permettant plus la production de lait suite au tarissement.

 

Kératine 

Substance cireuse secrétée par les cellules qui tapissent le canal du trayon formant un bouchon entre les traites et réduisant ainsi la pénétration de microorganismes.

Lactoferrine 

Protéine antibactérienne qu’on retrouve dans le lait et qui inhibe la croissance bactérienne.

Lactose 

Le sucre présent dans le lait.

Leucocyte 

Globule blanc.

Leucocyte polymorphonucléaire neutrophilique 

Type de globule blanc qui absorbe et détruit les bactéries.

Leucotriène 

Métabolite de l’acide arachidonique possédant de puissants effets pharmacologiques.

Lipase 

Enzyme qui hydrolyse les matières grasses du lait entraînant la rancidité du lait.

Lymphocyte 

Type de globule blanc qui joue un rôle dans la réponse immunitaire du pis.

Macrophage 

Type de globule blanc qui absorbe et détruit les microorganismes dans le lait.

Mammite 

Inflammation du pis, le plus souvent provoquée par des microorganismes infectieux.

Mammite aiguë 

Inflammation de la glande mammaire caractérisée par une apparition soudaine, la rougeur, l’œdème, le durcissement, la douleur, le lait anormal et la réduction de la production laitière.

Mammite chronique 

Inflammation de la glande mammaire qui se prolonge durant une longue période de temps, accompagnée du développement progressif de tissu cicatriciel et d’une réduction simultanée de la production laitière.

Mammite clinique 

Inflammation de la glande mammaire caractérisée par des anomalies visibles du pis ou du lait.

Mammite clinique subaiguë 

Une forme d’inflammation de la glande mammaire caractérisée par certains signes cliniques bénins, dont la présence de grumeaux dans le lait.

Mammite estivale 

Type de mammite caractérisée par des sécrétions épaisses et malodorantes (pus) et habituellement causée par Actinomyces pyogenes et Peptococcus indolicus.

Mammite non bactérienne 

Inflammation mammaire pour laquelle les échantillons de lait ne permettent pas l’identification de microorganismes.

Mammite subclinique 

Type le plus fréquent d’inflammation de la glande mammaire. La mammite subclinique ne peut être décelée par un examen visuel et elle est la plus grande cause de pertes économiques.

Mammite suraiguë 

Type d’inflammation du pis accompagnée de signes systémiques incluant la dépression, un pouls rapide, la déshydratation et la diarrhée.

Microorganisme 

Organismes uni- ou multicellulaires de taille microscopique.

Mycobactérie 

Microorganisme fin, acidorésistant, ressemblant au bacille qui cause la tuberculose.

Mycoplasme 

Microorganisme de taille intermédiaire entre les bactéries et les virus.

Neutrophile 

Type de globule blanc qui absorbe et détruit les microorganismes dans le lait.

Œdème du pis 

Enflure du pis ou des trayons provoquée par la rétention de liquide sous la peau.

Opsonine 

Anticorps qui se fixe sur les microorganismes pour en faciliter l’absorption par les globules blancs.

Oxytocine 

Hormone qui provoque le réflexe d’éjection du lait.

Phagocytose 

Mécanisme par lequel les globules blancs absorbent les microorganismes.

Phénomène d’impact

Gouttelettes microscopiques de lait pouvant contenir des microorganismes et qui sont projetées dans le canal du trayon vers la fin de la traite ce qui peut provoquer une infection du pis.

Plasmine

Enzyme qui dégrade la fibrine des caillots sanguins ainsi que la caséine du lait.

Pompe à vide

Pompe qui retire l’air du système de traite de façon à générer un vide partiel.

Premier jet

Processus qui consiste à tirer les premiers jets de lait de chaque trayon avant la traite afin de déceler toute anomalie et de purger le canal du trayon.

Premier lait

Les premiers jets de lait tirés du pis avant la traite.

Prévalence de la mammite

Pourcentage de vaches ou de quartiers de la glande mammaire atteints de mammite à un moment donné.

Pseudomonas

Microorganisme motile en forme de bâtonnet, Gram négatif, catalase positif.

Pseudopode

Prolongement tentaculaire des leucocytes facilitant la capture des bactéries.

Pulsateur

Appareil qui module le vide (pression) entre le manchon et la coquille ouvrant et fermant ainsi le manchon de façon à tirer le lait et à masser le trayon.

Ratio pulsatoire

Rapport entre le temps pendant lequel le pulsateur génère du vide pour ouvrir le manchon et le temps pendant lequel il laisse entrer de l’air afin de laisser le manchon se comprimer.

Réflexe d’éjection du lait

Mécanisme par lequel le lait est éjecté des tissus lactifères sous l’effet d’une hormone, l’oxytocine. Staphylocoque : Bactérie sphérique qui se multiplie en grappes.

Streptocoque

Bactérie sphérique qui se développe en chaînes.

Système lactoperoxydase/thiocyanate/eau oxygénée

Un complexe enzymatique du lait qui inhibe la croissance bactérienne.

Taux de pulsation

Nombre de cycles de pulsation à la minute.

Tensions parasites

Petits courants électriques sur le matériel de traite pouvant trouver sa source sur la ferme ou à l’extérieur et qui peut provoquer une réaction indésirable chez les vaches.

Tissu cicatriciel

Accumulation de tissu fibreux dans le pis consécutive à une infection et qui remplace de manière permanente du tissu lactifère empêchant les médicaments administrés d’atteindre le site d’infection.

Tissu lactifère

Partie glandulaire du pis qui sécrète le lait.

Toxémie

Présence dans le sang de toxines ou de poisons causant une maladie.

Toxine

Poison secrété par des microorganismes et qui tue les cellules.

Toxine alpha

Poison produit par Staphylococcus aureus provoquant la constriction des vaisseaux sanguins et la coagulation du sang.

Traite humide

Traite de trayons qui n’ont pas été complètement asséchés au préalable.

Transferrine

Protéine du sang qui transporte le fer dans la glande mammaire.

Tube à lait

Canalisation qui amène le lait de la griffe ou du pot vers le lactoduc ou le réservoir.

Unité de traite

Ensemble constitué de gobelets, de manchons-trayeurs, d’une griffe, de tubes à air et de tubes à lait et d’une chambre de pulsation.

Vide de traite

Vide auquel le trayon de la vache est exposé lorsque le manchon-trayeur est ouvert.

Traduit de : « Current Concepts of Bovine Mastitis », NMC, 1996. www.nmconline.org