Technique d’échantillonnage du lait pour l’analyse bactériologique

Recommandations :

R

Préparez à l’avance tout le matériel requis : bain de trayon, gants, serviettes propres,  tampons alcoolisés, tubes d’échantillonnage,  support pour les tubes, crayon marqueur indélébile, glace et glacière.

R
Procédez avec précaution et de façon stérile.
R

Prélevez toujours un échantillon avant un traitement antibiotique. Si vous choisissez de ne pas le faire analyser immédiatement, conservez-le au congélateur. Cet échantillon pourrait être précieux dans le cas où des informations sont requises pour le traitement. Il est toujours possible de le jeter plus tard.

Technique d’échantillonnage du lait pour l’analyse bactériologique

Étape 1

Après avoir enfilé des gants et lavé les trayons avec une serviette propre, tirez quelques jets de lait dans une tasse-filtre pour réduire le nombre de bactéries dans le canal du trayon.

Étape 2

Désinfectez tout le trayon à l’aide d’un tampon imbibé d’alcool.

Étape 3

Nettoyez à fond l’extrémité du trayon avec un nouveau tampon propre imbibé d’alcool. Répétez, si nécessaire, jusqu’à ce que le tampon reste propre.

Étape 4

Désinfectez les trayons selon l’ordre indiqué : le plus près de vous en dernier pour éviter de le contaminer avec le poignet ou la manche.

Etape 5 Prélever 1 ml de lait dilué à l’aide de la seringue utilisée précédemment. Aspirer et remettre le lait dilué une fois, afin de rincer la seringue.

Étape 5

Enlevez le bouchon du tube en le tenant avec l’auriculaire. Le bouchon doit être tenu pour que l’intérieur soit tourné vers le sol.

Étape 6

Sans toucher au trayon avec le tube, prélevez du lait dans le tube incliné presque horizontalement pour éviter une contamination par des particules de fumier ou de litière.

Étape 7

Pour un échantillon composite, prélevez une quantité égale de lait de chacun des quatre trayons. Après avoir rempli le tube (maximum au 3/4), remettez le bouchon en place.

Étape 8

Faire tremper tout le trayon dans un désinfectant approuvé par Santé Canada.

Étape 9

Inscrivez sur le tube : la date, le no de la vache, le quartier échantillonné et la raison de l’échantillonnage. Utilisez un marqueur indélébile. Déposez les tubes dans un support s’il y a plusieurs échantillons.

Étape 10

Refroidissez rapidement l’échantillon en le déposant sur de la glace au fond d’une glacière ou au réfrigérateur. L’envoi au laboratoire doit être fait rapidement. Sinon, congelez l’échantillon immédiatement.

Étape 11

Le médecin vétérinaire doit autoriser la demande d’analyse faite au laboratoire. Un formulaire complété doit accompagner les échantillons.

Conservation de l’échantillon:

Réfrigération : T° < 4°C – maximum 24 h.

Congélation* :  T° < -20°C – maximum 1 mois.
* L’analyse pour les mycoplasmes requiert du lait non congelé.

Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait (RCRMBQL)

La Red Canadiense de Investigación sobre la Mamitis Bovina y la Calidad de Leche reune a diferentes investigadores canadienses e internacionales, estudiantes y demás profesionales en torno a un ambicioso programa de investigación. El propósito de este programa es ofrecer a la industria lechera canadiense nuevas herramientas y conocimientos para mejorar la salud de la glándula mamaria, la calidad de la leche y para reducir las importantes pérdidas económicas ligadas a la mamitis.

Para contactar con el equipo administrativo de la RCIMBCL clique aquí

Nuestra dirección
Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal
3200, rue Sicotte Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2M2 CANADA

Tel. : (450) 773-8521  |   Página web: www.reseaumammite.org

 

Crédits photos : RCRMB, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal. Tirées du livre « Moins de mammite, Meilleur lait » (Pierre Lévesque, 2004), distribué par la Fédération des producteurs de lait du Québec.

¿Preguntas?

10 + 13 =