Techniques d’injection pour les bovins laitiers

Avant d’injecter, prendre les précautions suivantes

 

R

Consultez un médecin vétérinaire sur le bon usage des médicaments.

R

Lorsque l’étiquette le permet, administrez les médicaments par voie sous-cutanée.

R

Immobilisez bien l’animal.

R

Évitez d’injecter dans la croupe ou la cuisse.

R

N’injectez pas dans une peau sale.

R

Choisissez une aiguille du bon calibre selon la viscosité du produit.

R

Injectez un petit volume par site : pas plus de 10 à 15 ml (consulter l’étiquette).

R

Utilisez une aiguille neuve pour chaque traitement.

R

N’utilisez jamais une aiguille pliée, émoussée ou contaminée.

R

Disposez toujours des aiguilles et des seringues usagées dans un contenant désigné à cet effet.

R

Identifiez bien un animal traité pour éviter d’expédier le lait. NOTEZ LA DATE DU TRAITEMENT ET LE DÉLAI D’ATTENTE POUR LE LAIT ET LA VIANDE DANS UN REGISTRE PERMANENT.

Si une aiguille se brise :

Faites-la retirer par un médecin vétérinaire. Sinon, inscrivez dans un registre permanent l’identité de tout animal portant une aiguille brisée qui n’a pas été retirée et l’endroit où cette aiguille se trouve dans l’animal. De plus, marquez cet endroit sur l’animal. Informez l’abattoir ou le prochain acheteur de l’animal de cette situation.

INTRAMUSCULAIRE – IM

Toutes les injections intramusculaires doivent être données dans les muscles du cou. Injectez au centre de la zone triangulaire délimitée par la colonne vertébrale (A), le ligament du cou (B) et l’os de l’épaule (C).


Utilisez une aiguille de 2,5 à 4 cm (1 à 1,5 po) de longueur et de calibre 16 à 20.

SOUS-CUTANÉE – SC

Afin de minimiser les dommages à la carcasse, insérez l’aiguille dans un repli de la peau du cou, en avant de l’épaule.


Utilisez une aiguille de 2,5 cm (1 po) de longueur et de calibre 16 à 20.

Il peut être impossible d’injecter un animal dans la région du cou dans les situations suivantes

  1. lorsqu’il est impossible d’immobiliser l’animal convenablement.
  2. par mesure de sécurité pour la personne qui donne l’injection.

Dans ces cas, il est recommandé d’utiliser les sites alternatifs suivants :

1. La région des muscles derrière la cuisse

(semi-tendineux / semi-membraneux)

  • Injectez un petit volume par site : pas plus de 10 à 15 ml (consultez l’étiquette).
  • Les injections répétées dans cette région peuvent causer de l’inflammation et de la douleur.

2. La région de la croupe

(en dernier lieu seulement)

Dans la zone formée par le sacrum (A), l’aile de l’ilium (B) et l’ischion (C).

Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait (RCRMBQL)

La Red Canadiense de Investigación sobre la Mamitis Bovina y la Calidad de Leche reune a diferentes investigadores canadienses e internacionales, estudiantes y demás profesionales en torno a un ambicioso programa de investigación. El propósito de este programa es ofrecer a la industria lechera canadiense nuevas herramientas y conocimientos para mejorar la salud de la glándula mamaria, la calidad de la leche y para reducir las importantes pérdidas económicas ligadas a la mamitis.

Para contactar con el equipo administrativo de la RCIMBCL clique aquí

Nuestra dirección
Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal
3200, rue Sicotte Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2M2 CANADA

Tel. : (450) 773-8521  |   Página web: www.reseaumammite.org

 

¿Preguntas?

12 + 10 =