La désinfection des trayons en prétraite et en post-traite

La désinfection des trayons est une étape essentielle pour la prévention des infections du pis.

Elle sert à réduire le nombre de bactéries présentes sur la peau des trayons. Elle se pratique à deux moments précis de la séquence de traite : en prétraite et en post-traite. L’essuyage des trayons en prétraite est, quant à lui, primordial pour compléter la désinfection.

Cette étape stimule aussi le réflexe d’éjection du lait et enlève l’excédent de solution désinfectante contribuant ainsi à prévenir l’augmentation d’iode dans le lait.

La désinfection des trayons en prétraite

R

Réduit le nombre de bactéries environnementales présentes sur les trayons avant la pose de la trayeuse.

R

Réduit également le risque de développer une nouvelle infection causée par ces bactéries; ces infections évoluent souvent en mammite clinique.

Conditions de réussite

1.

Les trayons doivent être relativement propres car la saleté inhibe l’effet du désinfectant.

2.

Les trayons doivent être immergés dans la solution sur toute leur longueur.

3.

La solution doit demeurer en contact avec la peau du trayon pendant au moins 30 secondes ou selon les instructions du fabricant.

4.

Les trayons doivent être ensuite essuyés à fond pour bien enlever la solution en portant une attention particulière aux extrémités. En plus de stimuler la descente du lait, l’essuyage est important pour réduire le risque de contaminer le lait avec le produit désinfectant utilisé tel que l’iode par exemple.

Désinfection des trayons avec un bain de trayons

Nettoyage des trayons avec une solution désinfectante

Essuyage des trayons

La désinfection des trayons en post-traite

R

Recouvre le film de lait présent sur le trayon par un désinfectant qui élimine les bactéries.

R

Prévient la transmission des bactéries contagieuses, telle que Staphylococcus aureus.

R

Améliore l’état des trayons grâce aux émollients habituellement combinés à l’agent désinfectant.

Conditions de réussite

1.

Le désinfectant doit être appliqué le plus tôt possible après le décrochage de l’unité de traite.

2.

La solution doit recouvrir toute la surface auparavant couverte par le manchon-trayeur.

3.

Ne pas essuyer la solution, sauf par temps très froid où l’excédent devrait être retiré pour éviter qu’il cause des gerçures et des engelures.

4.

Le produit utilisé devrait contenir un germicide approuvé pour éliminer les bactéries et un émollient pour adoucir la peau car les gerçures sont un lieu propice à la multiplication des bactéries. Une solution de désinfection des trayons spécialement formulée pour le temps froid peut être envisagée.

Le bain de trayon post-traite est efficace pour réduire le CCS

Une revue systématique de littérature faite par le RCRMB indique que 9 études sur 9 ont démontré un CCS plus bas pour les troupeaux utilisant la désinfection des trayons en post-traite.

La pulvérisation de la solution désinfectante versus le trempage du trayon

La pulvérisation comporte certains désavantages :

R

Plus difficile de recouvrir l’ensemble du trayon que par le trempage

R

Utilise une quantité plus grande de produit ce qui peut augmenter la teneur en iode du lait (l’iode traverse la peau)

MISE EN GARDE

La pulvérisation doit être faite par le dessous du trayon et vers le haut.

Attention : la face cachée du trayon est mal couverte par une application latérale de la solution.

Vérifiez la zone d’application de la solution :

  1. Juste après la pulvérisation, enroulez une serviette à pis propre autour du trayon pour absorber la solution.
  2. Ouvrez ensuite la serviette pour voir si la répartition de la solution sur le tissu ou le papier est adéquate.

Assurez-vous du bon fonctionnement du pulvérisateur et que le contenant est bien rempli avant le début de la traite.

Évitez que le bout du pulvérisateur soit en contact avec le sol ou un endroit contaminé.

Faites un entretien adéquat des systèmes de pulvérisation.

Pulvérisation adéquate

Trayon bien couvert de solution

Pulvérisation inadéquate

Trayon mal couvert par la solution

Pour pratiquer un bain de trayon efficace

  • N’utiliser que des produits ayant un numéro d’identification DIN donc approuvés par Santé Canada
  • Respecter la date d’expiration
  • Éviter d’exposer les produits au gel ou à une grande chaleur
  • Garder les contenants fermés
  • Ne pas mélanger deux produits
  • Ne pas diluer, sauf si l’étiquette du fabricant le mentionne
  • Ne pas inverser le désinfectant prétraite avec celui en post-traite (bien identifier les contenants)
  • Ne pas remettre de désinfectant dans son contenant d’origine
  • Au cours de la traite, si le désinfectant devient trouble ou s’il est contaminé par de la litière ou du fumier, jeter le restant, laver le contenant minutieusement puis le remplir de désinfectant propre
  • Nettoyer le gobelet après chaque traite et le remplir de désinfectant propre. Porter le gobelet sur vous ou sur un chariot à proximité pour une application rapide

La désinfection des serviettes à pis en tissu

La désinfection des trayons en prétraite ne peut être efficace s’ils sont contaminés à nouveau lors de l’essuyage. Les serviettes à pis lavables doivent donc être exemptes de bactéries.

Inclure au moins 2 des 3 étapes suivantes lors du nettoyage des serviettes à pis en tissu :

  1. Lavage à l’eau chaude (min 70 ºC)
  2. Usage d’eau de Javel
  3. Séchage à haute température
  • Utiliser un détergent choisi en fonction de la qualité de l’eau à la ferme.
  • S’assurer du rinçage et du séchage à fond des serviettes avant de les entreposer dans un endroit propre.
Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait (RCRMBQL)

La Red Canadiense de Investigación sobre la Mamitis Bovina y la Calidad de Leche reune a diferentes investigadores canadienses e internacionales, estudiantes y demás profesionales en torno a un ambicioso programa de investigación. El propósito de este programa es ofrecer a la industria lechera canadiense nuevas herramientas y conocimientos para mejorar la salud de la glándula mamaria, la calidad de la leche y para reducir las importantes pérdidas económicas ligadas a la mamitis.

Para contactar con el equipo administrativo de la RCIMBCL clique aquí

Nuestra dirección
Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal
3200, rue Sicotte Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2M2 CANADA

Tel. : (450) 773-8521  |   Página web: www.reseaumammite.org

 

¿Preguntas?

11 + 13 =